Comprendre ce marché La psychologie de marché

La psychologie de marché


Introduction

Je vais parler de psychologie de marché car en effet, cela vaut pour tous les marchés de spéculation boursière, mais c’est encore bien plus vrai dans le marché des cryptomonnaies car c’est un marché encore jeune et donc très volatile.

« Pourquoi parler de psychologie, on est là pour trader et faire du profit ! » me direz vous ? Et bien justement parce que investir son argent sur un marché, c’est éprouver des émotions parfois fortes, qui jouent avec notre psychologie.

Le marché crypto vous donne rapidement une expérience, en 6 mois vous pouvez passer par toutes les phases que vous donnerez un marché traditionnel en 10 ans. Il faut donc être un minimum prêt.


Quand on arrive sur le marché crypto, qu’on pose un trade et qu’on fait 15% en une semaine alors que vos proches vous parle de placer votre argent à quelques pourcents par an, vous avez vite l’impression d’être le roi de Wall Street, de vous dire que c’est trop facile de faire l’argent, … Sauf qu’ainsi, le marché va très rapidement vous calmer.

Soyons humble, on est pas tradeur émérite du jour au lendemain, on ne joue dans la même catégorie. Sur le marché crypto, on joue dans la même cours que les tradeur pro, les robots de trading, … Pour vous donner la bonne image, vous êtes un agneau parmi de nombreux autres qui viennent d’arriver dans un pré. On y retrouve à l’autre bout, loups, vautours, ours, lions, tigres et je vous en passe. Si vous voulez en sortir vivant, vous avez intérêt à rester humble (vous faire petit et vous taire, je dirais même faire le mort et être patient), de vous dire que vous ne savez pas et qu’il faut agir avec du recul. Si vous faite cela, alors les prédateurs pourront être rassasié et vous en sortir comme il faut.

L’idée première, c’est déjà de comprendre les mécanismes, de s’en rendre compte. Pour ma part, j’en ai fait l’expérience au prix de mes erreurs, pour d’autres, je l’espère, cela vous permettra d’éviter quelques écueils.

Comprendre, n’est pas forcément la clé, car faut il encore l’appliquer à soit même et ce n’est pas forcément évident. Je pense que seul l’expérience de se confronter au marché permet d’évoluer. Mais il faut avouer qu’en étant armé de cette connaissance, cela donne un atout supplémentaire. Pour ma part, j’ai beau avoir pris conscience des mécanismes, il m’arrive encore de me faire avoir. J’en viens même parfois à me dire que le marché fait bien de me punir ! Et cela, vous en ferez également tous l’expérience. Mais prenez vos erreurs pour des expériences, ajustez votre comportement et vous atteindrez alors une meilleure efficience sur le terme.

Constat et démarche

Quand on est sur ce marché depuis un moment et qu’on essai d’observer les choses avec un peu plus de recul, lorsqu’on observe les autres : des youtubeur, des blogueurs, des commentateurs, des médias, des nouveaux arrivants et enfin ses propres comportements on se rend compte qu’il y a de quoi devenir fou, s’y perdre, ne plus savoir quoi faire.

Ce marché a le don de provoquer des émotions fortes pour celui qui ne sait pas l’aborder comme il convient.

Afin d’illustrer mes propos, je vais prendre des exemples et essayer d’expliquer ce qui se cache derrière.

Les mécanismes illustrés

Evidemment, quand on investi son argent, on souhaite l’utiliser pour engendrer du profit, non pas des pertes. Vous me direz tant qu’on a pas vendu, on a fait ni gain, ni perte, mais lorsque vous voyez votre portefeuille gonfler ou fondre, cela ne vous empêche pas d’avoir des émotions.

C’est d’autant plus vrai quand on sait qu’on a investi des économies, qui étaient constituées pour de multiples raisons; projet de vie (maison, voiture), pour l’avenir, la retraite, des voyages, peu importe.

Je veux vous montrer les choses par le biais de vécus concrets. C’est en les illustrant qu’on comprend mieux parce que vous même (qui avait peut être déjà mis un pied dans les cryptos) en avait vécu certaines.

La volatilité

Bitcoin sur une année environ (Octobre 2020 – Novembre 2021)

Prenons le cours du Bitcoin sur environ 1 an. Avec du recul, on observe des phases de hausse, de baisse de son cours.

Ici, j’ai matérialisé une 1er phase de hausse de 77j soit un peu plus de 2 mois, une phase de baisse de 2 semaines, …

Pendant ces périodes que s’est il passé ?

Et bien étant habitué à notre vie bancaire usuelle et sécuritaire ou un an de placement vous rapporte 0,5% (Autant vous le dire, vous fait perdre de l’argent face à l’inflation), quand bien même vous êtes habitué aux marchés boursiers, ici, on ne joue pas dans la même catégorie.

Voyons cela en synthèse dans ce petit tableau et quand j’y parle de vos états d’esprits, ce fut plutôt le miens

EtapePériodeduréeType de périodeVariationVotre état d’esprit et vos actions
177 j2 moisBullish+ 230 %Wouaahhhh c’est fou, j’ai foutu que 500 euros, c’est autre chose que mon bon vieux livret A ! Oh mais je devrais le vider
214 j2 semainesBearish– 31 %Ahhhhhhhhhhhhhh mais qu’est ce qui se passe, je viens de mettre toutes mes tunes et ça baisse de fou, j’ai vendu
382 j2 mois 1/2 Bullish + 125 %En une nuit le marché peut se retourner et vous rachetez plus haut que la vente précédente. Mais heureusement ça repart pour votre plus grand bonheur. Vous faites un peu de FOMO à switcher d’actif en actif (Quand vous regardez avec le recul, valait mieux rien faire !)
435 j1 mois Bearish – 54%Fiou, ça pique et là vous vous êtes accroché avec la boule au ventre certains jours.
5113 j4 mois Bullish + 140 %Et c’est reparti pour un tour to the moon
Grandes variations sur 1 an de Bitcoin 2020 – 2021

Votre psychologie évolue au fur et à mesure des cycles, mais essayons de voir ce qu’il se passe dans ces phases Bullish, ou dans ces phases Bearish. Vivre de telles volatilités n’est pas évident.

J’espère que vous avez bien conscience qu’il n’est pas pareil de jouer en simulation, avec des petites économies ou avec toutes ses économies. Je ne peux pas parler de sommes, car pour certain 100 euros, c’est beaucoup, pour d’autres 5000 euros c’est peu. Mais quand vous avez engagé une bonne part de vos économies, vous êtes plus sujet à de fortes émotions.

Le trading est par définition contre intuitif, il suffit de regarder les réseaux sociaux pour s’en rendre compte. Quand le marché est en bear market, personne n’en parle vraiment, c’est un nom sujet. Je ne parle pas au moment d’une forte baisse mais bien après, quand c’est encore plus bas. Quand le marché remonte fort, alors on en parle, et le jour ou cela arrive dans les médias du quotidien, c’est presque déjà trop tard.

Sur les réseaux sociaux, un actif XXX qui vient de faire plusieurs centaines de pourcents en quelques semaines et un 100% la veille déchaine les passions. « XXX to the moon », « XXX c’est de la balle », « XXX hodl hodl », … l’engouement émotionnel pousse les nouveaux arrivant à l’achat presque compulsif (Le FOMO).

Puis dans la foulé l’actif descend, gentillement mais descend. L’engouement a été tel que les gens post en boucle des « hodl, faut la garder c’est une pépite, ca va remonter aussi sec to the moon », … -10%, -20%, … et pour finir l’actif ne retrouvera peut être pas les sommets qu’il a eu lors de l’acquisition.

Et le marché est plein de pièges, des beartraps, des bulltraps, …

Donc quand on en parle pas, c’est là qu’il faut être attentif et faire des acquisitions. C’est dans ce même moment qu’on se dit que ça va peut être aller encore plus bas mais pourtant ce sont les moments intéressant pour investir. Quand tout le monde en parle et que cela vient de faire des dizaines et dizaines de pourcents c’est le moment ou il faut se retenir même si on a envie de foncer.

La bonne image

L’ascenseur

Et oui, les marchés c’est un peu comme des ascenseurs ou tout le monde souhaite aller le plus haut possible dans la tour car la vue y est plus belle. Plus l’ascenseur est plein et plus il est difficile de monter si personne ne souhaite descendre. Dans l’ascenseur la pression sur les personnes qui sont là depuis un moment est de plus en plus forte. Les nouveaux arrivant trouvent cela presque normal.

Imaginez que vous soyez monté au rez de chaussée (peu de monde), l’ascenseur monte quelques étages, des gens embarques et débarques, parfois l’ascenseur redescend pour aller chercher d’autres personnes. Vous y retrouvez même certaines têtes. L’ascenseur enchaine les étages et vous vous sentez de plus en plus à l’étroit. Il peut chuter de 10 étages d’un coût, ça refroidit du monde et beaucoup sortent. Puis vous atteignez un étage, celui que vous vous étiez fixé, vous sortez alors pour admirer la vue. D’autres encore peuvent rester des années dans l’ascenseur sans que cela ne leur pose problème. Nous avons même les claustro incapable d’y rester très longtemps.

J’aime cette image de l’ascenseur, car évidemment quelqu’un qui monte dedans au 10ième étage souhaite monter au 50ième pour admirer la vue, pourtant celui qui est partie de rez de chaussé pourra se contenter d’un 10ième étage.

Conclusion

Le marché de la crypto a le don d’exacerber les vices comme la cupidité, l’avidité, la vantardise. Certains sont incapables de mettre un ordre de vente, leur actif a beau avoir fait un x3, ils en veulent toujours plus. D’autres viennent se faire mousser d’avoir fait un x100 sur un actif alors que leur portefeuille a plutôt perdu de la valeur dans son ensemble.

Vous l’aurez compris la psychologie joue un rôle essentiel dans sa capacité à investir de l’argent sur les marchés et notamment le marché crypto.

Le marché a besoin de jouer avec notre psychologie. C’est grâce à cela qu’il prend l’argent aux personnes les moins préparées.

Restons humble et essayons de tirer notre épingle du jeu.

2 commentaires sur “La psychologie de marché”

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post